Aperçu
- 4 min

Vulnérabilités chez Microsoft et Fortinet : e-BO intervient et évite les incidents

Lorsque des vulnérabilités ont récemment fait surface dans Microsoft Exchange Server et le pare-feu Fortigate de Fortinet, les clients d’e-BO n’étaient pas en danger. « Nous sommes intervenus avant que quelque chose ne se produise », déclare Tijl Deneut, chef d’équipe de la nouvelle équipe « dédiée » de spécialistes en cyber sécurité OT des entreprises e-BO.

Ces dernières semaines, la toute nouvelle équipe a détecté plusieurs vulnérabilités critiques : deux dans le populaire serveur de messagerie Exchange Server de Microsoft, ainsi qu’un bogue dans le pare-feu Fortigate de Fortinet. « Naturellement, nous avons immédiatement communiqué à ce sujet avec nos clients et supprimé les vulnérabilités afin d’éviter tout incident. Par la suite, il s’est avéré que notre réponse a été remarquablement plus rapide que celle du Centre belge de cyber sécurité ! »

Des services de sécurité adaptés à l’OT

« La cyber sécurité est depuis longtemps un élément important de nos services », déclare Tijl Deneut. « Nous employions déjà des spécialistes spécifiquement dédiés à la sécurité des systèmes informatiques courants et des applications bureautiques familières. Avec la nouvelle équipe, cependant, l’accent n’est pas tant mis sur l’informatique que sur les systèmes opérationnels. »

Depuis sa création, e-BO Enterprises s’est principalement concentrée sur la gestion des systèmes opérationnels de clients industriels, tels que des entreprises de fabrication mais également des parcs éoliens entiers. « Il est donc logique que nous soutenions notre offre de services spécifiques pour la sécurité de ces systèmes opérationnels avec une équipe dédiée à la cyber sécurité des OT. Nous fournissons notamment à nos clients des services d’évaluation des risques, de détection des vulnérabilités et de suivi des incidents. Dans les mois et les années à venir, nous continuerons à développer notre portefeuille autour de la cyber sécurité des OT, en fonction des besoins de nos clients », conclut Tijl Deneut.