Mise en service du premier parc éolien en mer avec une connexion entre deux pays

Le producteur d’énergie Vattenfall a mis en service un grand parc éolien en mer Baltique. Le parc Kriegers Flak alimente 600.000 foyers danois en électricité et est le premier parc éolien offshore à disposer de connexions réseau entre deux pays : l’Allemagne et le Danemark.

Le champ offshore de Kriegers Flak compte 72 turbines et couvre une superficie de 132 kilomètres carrés. Il se situe à l’est de l’île de Sélande. « Nous faisons à nouveau un pas de plus vers notre objectif de vivre sans fossiles d’ici une génération », a déclaré Anna Borg, la CEO de Vattenfall. Active aux Pays-Bas en tant que fournisseur d’énergie, l’entreprise possède aussi des parcs éoliens en Mer du Nord et travaille à une nouvelle expansion.

L’Europe a des grands objectifs pour les éoliennes en mer et comptabilise déjà 120 parcs éoliens offshore. L’UE en veut beaucoup plus afin de produire d’ici 2050 environ 20 pourcents de notre énergie. Entre janvier et juin 2021, l’Europe a construit pour 1,3 gigawatts (GW) de nouveaux parcs éoliens offshore. Par ailleurs, des nouvelles turbines ont été commandées pour 2,5 GW, soit un doublement de la cadence.

Un record pour les USA

Ailleurs dans le monde, l’énergie éolienne est aussi en plein essor. L’année dernière, les Etats-Unis ont installé une quantité record en capacité d’énergie éolienne avec près de 17.000 mégawatts en électricité sur terre. C’est ce qu’il ressort d’un rapport du Ministère américain de l’Energie. En 2020, l’énergie éolienne ne représentait que 11 pourcents de la production énergétique totale des Etats-Unis mais elle gagne néanmoins en importance. L’énergie éolienne représente 42 pourcents de la nouvelle capacité énergétique produite en 2020. D’après une étude de l’Energy Department, cela représente 24,6 milliards en nouveaux projets éoliens. Vingt-cinq Etats américains ont déployé des nouvelles éoliennes sur terre l’année dernière.

L’énergie solaire était en seconde place de la nouvelle capacité énergétique produite en 2020, soit 38 pourcents de la nouvelle capacité, tandis que le gaz ne représentait que 20 pourcents. Environ 80 pourcents de la nouvelle capacité ajoutée provient donc d’énergies renouvelables. L’éolien fait partie des plans ambitieux du gouvernement Biden visant à augmenter l’utilisation des énergies renouvelables. Le gouvernement américain s’est engagé à utiliser 100% d’énergie propre d’ici 2035. L’objectif de développer 30 gigawatts en énergie éolienne offshore d’ici 2030 fait partie des plans.